Finition de façade : les différents types

Les travaux de finitions constituent une étape importante dans la construction d’une maison. Tout en définissant le style de la maison, ils donnent au chantier l’image d’une maison. Ce type de travaux inclut surtout le revêtement du sol et des murs mais surtout de la peinture de la façade. Pour cela, on a le choix entre différents types de finition. Dans cet article, on vous livre toutes les options qui sont à votre disposition pour réaliser la finition de votre façade.

Finition de façade : miser sur l’enduit

L’enduit est souvent la solution la plus prisée en termes de finition de façade. Il a pour but d’uniformiser le support mais également de protéger la façade des rayons UV du soleil ainsi que du vent ou de la grêle. Que ce soit la pierre, le béton ou encore la brique, l’enduit s’applique sur différents types de surface à l’exception du bois. Son prix varie souvent en fonction du type de surface sur lequel on l’applique mais un devis est souvent nécessaire pour connaître le prix réel des travaux.

On distingue généralement deux types d’enduit : ceux liant hydraulique et un autre liant aérien. Le premier type d’enduit se distingue par une composition faite à partir de chaux hydrauliques dont la prise se fait au contact de l’eau. Le second type d’enduit concerne les enduits dont la prise se fait au contact de l’air. En façade, on peut donner différents aspects à l’enduit. Obtenez un devis pour vos travaux de finition en façade qu’il soit taloché, gratté, ribé, lissé ou encore projeté. Dans tous les cas, l’enduit donne accès à une vaste palette de finition pour grande gamme de prix.

Finition de façade : opter pour le crépi

Plus classique que l’enduit, une finition en crépi présente une plus grande résistance aux intempéries. Ce type de finition se distingue par un aspect généralement rugueux et peu agréable au toucher. Son application est par contre assez similaire à l’enduit classique. En effet, il s’applique facilement à la tyrolienne ou projeté à la truelle ou à la machine.

Une façade en crépis réussie nécessite généralement une préparation préalable du mur qui implique notamment le remplissage des trous et le nettoyage des murs. Une sous-couche peut être nécessaire pour une surface un peu plus poreuse. Son application se passe généralement en deux couches. Cette finition est idéale pour rattraper les différences au niveau des murs.

Finition de façade : une peinture extérieure spéciale

Si vous n’êtes pas très fan de l’enduit ou du crépi, on peut toujours opter pour une peinture extérieure façade. La couche de peinture vient généralement se poser après l’application de l’enduit. On peut également l’utiliser pour rafraîchir un crépi vieilli ou lessivé. Comme le crépi, l’application de la peinture nécessite une préparation du mur qui va le rendre plus propre et lisse sans fissure.

Avant de passer à la peinture, il est important de vérifier la température et voire s’il ne dépasse pas les 20°. Dans le cas contraire, la peinture peut donner un rendu moins lisse avec des traces et de des démarcations. Pour assurer un résultat optimal, il est alors préférable de ne peindre que les faces non exposées au soleil et attendre pour le reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *